Image

Les produits ménagers bio ont la cote 

Publié le

Jeudi 07 Septembre

Catégorie

Divers

Consulté

5553 fois

Réactions

0 réactions

En ce XXIème siècle où l’on ne cesse de s’alarmer au sujet des conséquences de l’activité humaine sur l’environnement, l’écologie a le vent en poupe et la sensibilisation au concept de développement durable s’est accentuée, jusqu’à inscrire ses principes dans les programmes scolaires. C’est dans cette lignée que l’engouement pour les produits bio s’est répandu. On s’est d’abord intéressé à notre hygiène alimentaire en recommandant de privilégier la consommation de produits, fruits et légumes notamment, provenant de l’agriculture biologique. Puis, toujours dans un souci de bien-être, l’utilisation du bio s’est étendue à la cosmétique, prônant les bienfaits de telle ou telle substance pour la peau qui, au-delà de notre visage, recouvre - ne l’oublions pas – toute la surface de notre corps. Ce dont on parle moins, c’est de l’entretien non plus de notre physique mais de notre habitat. Mais alors, quel rapport avec notre santé ?

L’explication est pourtant simple : force est de constater que peu d’individus plongés de façon prolongée dans un environnement insalubre se portent bien. De même, nombre d’entre nous en présence de toutes sortes de composants chimiques issus de processus industriels rencontrent des problèmes de santé, plus ou moins graves selon les personnes. C’est ainsi que l’on a réfléchi à la manière de limiter l’exposition à ces poisons qui nous entourent dans notre vie quotidienne. En la matière, il semble qu’on n’ait rien inventé cependant en nous réappropriant les bonnes vieilles recettes de grand-mère, à l’époque où le commerce se réduisait aux petites boutiques de proximité, loin du schéma de la grande distribution que nous connaissons aujourd’hui et de l’invasion galopante de produits en tous genres dont nos hypermarchés sont inondés. Redécouvrons donc ces ingrédients et leur usage.

Quoi de mieux, tout d’abord, qu’un bon savon de Marseille ou autre savon noir pour dégraisser et retirer les tâches même les plus tenaces de nos vêtements et, dans la maison, de nos sols ? S’agissant du linge, un peu de bicarbonate de soude le désodorisera, l’adoucira et le blanchira, pour ceux de nos tissus qui auraient perdu leur éclat. Et pour ajouter une note parfumée, quelques gouttes d’huiles essentielles feront merveille. Les agrumes, entre autres – citron, orange douce et pamplemousse notamment – utilisés sous une forme concentrée, possèdent des propriétés antiseptiques, désinfectantes, antimicrobiennes et répulsives. C’est ainsi qu’on usera de ces extraits végétaux pour fabriquer des insecticides naturels. La pierre d’argent, quant à elle, conviendra parfaitement pour nettoyer, entretenir, polir et dégraisser de nombreuses surfaces : inox, PVC, aluminium, lino, marbre, plaques vitrocéramiques, carrelage et joints, semelle de fer à repasser, bijoux et métaux précieux, vitres… Elle protège, nourrit et fait briller les surfaces sans les rayer. Un précieux allié ménage, donc. Les cristaux de soude dégraissent, désinfectent et débouchent vos canalisations. Mais s’il est un produit qui fait des miracles, c’est bien le vinaigre d’alcool, dit blanc. A lui seul, il dégraisse, détartre, désinfecte, désodorise et conserve les couleurs ; le partenaire entretien incontournable.

Qu’en est-il maintenant des avantages des produits ménagers bio ? Fabriqués à base de substances issues de l’agriculture biologique, ils ne comportent pas de composants d’origine chimique ni pétrochimique et sont à ce titre plus respectueux de l’environnement en étant moins polluants, en n’émettant pas de rejets toxiques dans la nature, participant ainsi à l’amélioration de la qualité de l’eau et de l’air que nous respirons. En utilisant des matières premières renouvelables puisque végétales, ils préservent les ressources naturelles et sont biodégradables. Plus concentrés que les produits d’entretien classiques vendus en magasin, ils sont plus économiques dans la mesure où l’on en met moins tout en étant aussi efficaces et présentent une longue durée de conservation comprise entre 12 et 24 mois. Du fait de leur concentration, ils utilisent aussi moins d’emballages, de toute façon recyclables, réduisent le transport et désencombrent vos placards. Enfin, côté santé, et c’est là l’argument phare, les produits ménagers bio sont surtout moins irritants pour nos yeux, notre peau ainsi que nos voies respiratoires en l’absence d’émission de vapeurs toxiques. De ce fait, ils diminuent considérablement les risques d’allergies pour les plus sensibles d’entre nous à ce phénomène.

A la lumière de toutes ces vertus, rien d’étonnant que le fait de fabriquer soi-même ses produits ménagers bio soit devenu une tendance à la mode, pour peu que l’ont ait un petit peu de temps à y consacrer et la volonté de contribuer à un mieux-être, pour soi et pour les autres. A l’image de la cuisine, des ateliers sont ainsi organisés en toute convivialité pour qui a envie de tenter l’expérience et ils rencontrent un certain succès dû à la simplicité des recettes qui ne requièrent que quelques produits de base peu coûteux.

Ne vous reste plus qu’à vous y essayer !

Pour aller plus loin…


Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter les articles

Aucune réaction pour le moment, lâchez-vous !