Image

Avez-vous pensé au Feng-Shui ?

Publié le

Mercredi 26 Juillet

Catégorie

Bien être

Consulté

2782 fois

Réactions

0 réactions

« Home, sweet home… » disent nos voisins anglo-saxons. Qui n’a pas rêvé d’un intérieur cosy où règnent harmonie et zénitude ? Aménager son petit nid douillet pour y couler des jours paisibles au milieu des siens. Ça vous tente ? Alors suivez le guide !

Tout d’abord, une seule règle d’or à appliquer pour adopter un intérieur Feng-Shui : faire place nette ! En véritable ennemi de la saleté, des recoins sombres, du fouillis et des formes angulaires, le Feng-shui, hérité de nos amis asiatiques, prône un décor épuré où lignes courbes, espace, lumière et propreté laissent passer l’énergie vitale – le chi.

Exit donc l’accumulation de meubles, bibelots et autres vieilleries qui assombrissent la pièce et attirent la poussière. Bienvenue à la clarté, la sobriété et l’équilibre pour une sérénité assurée.

Et si l’on entreprenait un grand ménage de printemps (meme si on est en atomne !) ? Mais attention, avec méthode !

Première étape : le nettoyage. Pas question de contourner les objets pour épousseter. Non. On déplace tout ce qui peut l’être, on essuie, on brique, on lustre, on aspire et surtout, on aère ! Tapis, coussins, plaids… on secoue !  Evier, cuisinière, plan de travail, lavabo, baignoire, sanitaires… on dégraisse et on détartre ! Et, mieux encore, s’il l’on en a le courage, on lessive, du sol au plafond ! Portes, murs, plinthes, fenêtres et, bien sûr, linge de maison tel que rideaux, nappe et autre couvre-lit… Tout doit y passer ! Ne négliger aucun recoin. Votre maison doit faire peau neuve, et vous avec, par la même occasion ; car c’est fou ce qu’on évacue comme tension en se livrant à ce nettoyage de fond en comble.

Maintenant que tout respire le propre, place au rangement. Un mot d’ordre pour être efficace : le tri par le vide ! Objectif : désemplir, débarrasser, désencombrer au maximum. Car rien de pire que le désordre pour empêcher l’énergie de circuler. Alors même si parfois se séparer de certaines affaires est un crève-cœur parce qu’on leur attache une valeur refuge en souvenir du passé, on se défait de tout ce dont on n’a plus l’utilité : vêtements trop petits ou usés, vieille vaisselle, bibelots kitsch, anciens meubles, journaux, magazines… Mais on ne jette pas pour autant : on recycle en en faisant don à des œuvres caritatives ; parce qu’une bonne action peut faire le bonheur des autres. Et dans tous les cas, on oublie le « je vais peut-être le garder, ça peut toujours servir… » !

Autre point important : le classement. A ce stade, on s’attaque à la paperasse qu’on a accumulée sans même savoir s’il était nécessaire de la garder. On vérifie quand même la durée de conservation des papiers administratifs. Puis on s’équipe de boîtes de rangement que l’on étiquette et on classe. Bien sûr, ce travail peut paraître fastidieux, mais en ayant à l’esprit la formule « chaque chose à sa place et une place pour chaque chose », quel confort de vie on gagne au quotidien ! Fini de chercher tel ou tel objet partout. Cette fois, on s’y retrouve ! Sans parler du plaisir de voir sa maison bien rangée.

Dernière étape vers l’atteinte d’un environnement Feng-shui : réaliser quelques aménagements pour optimiser la circulation de l’énergie. Premier réflexe à adopter : éviter tous rayonnements électromagnétiques produits par les écrans télé ou d’ordinateurs, les appareils électriques, prises de courant, interrupteurs à tenir à distance des lieux de repos notamment car ils sont sources de nuisances qui sont causes de maux de tête ou d’insomnies entre autres troubles. Autre chose : opter pour un éclairage adapté à chaque pièce en fonction de son agencement. Aussi, pour une pièce abondamment meublée, privilégier un éclairage lumineux pour compenser la masse du mobilier et inversement, dans une pièce à l’ameublement clairsemé, préférer un éclairage plus soft favorisant l’intimité. Penser également à varier les sources de lumière : lampes, lampadaires, appliques. Une pièce correctement éclairée, c’est une influence positive sur le moral et l’état général de ses occupants alors qu’au contraire, une ambiance obscure fera stagner l’énergie comme le destin des personnes qui y vivent.

Enfin, quelques accessoires sont à apporter à votre décoration pour en favoriser l’équilibre. Il peut s’agir de vos objets fétiches qui, parce qu’ils vous tiennent à cœur, véhiculent de l’énergie positive dans votre environnement. C’est donc votre propre univers qui est à créer selon vos goûts, vos souvenirs, votre personnalité. Une source d’eau, aquarium ou fontaine, comporte également un effet apaisant. Les plantes, quant à elles, bien entretenues et donc saines, procurent un bien-être en augmentant le chi (l’énergie positive) au sein de votre espace de vie. On les placera de préférence près des fenêtres, mais pas devant, ou encore dans une véranda. Pour ce qui est des fleurs fraiches, ne vous en privez pas : elles symbolisent la beauté de la nature et la prospérité, et représentent donc le bonheur. Par contre, évitez les fleurs séchées, plutôt associées à la mort et à la stérilité.

Vous voilà fin prêt pour un intérieur 100% Feng-Shui ! A vous la paix et la joie de vivre !

Pour aller plus loin…

Inititation Feng Shui en vidéo

 

 

 

 


Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter les articles

Aucune réaction pour le moment, lâchez-vous !